Les actualités de l'école

Édito - Titre RNCP

"Ostéopathe Animalier", le titre est reconnu !

La demande de Titre RNCP déposée auprès de la CNCP par le SFOAE est acceptée - Parution au Journal Officiel du 3 décembre 2015 (JORF n°0280). 

Diplome Ostopathe Animalier

Suite à la parution au Journal Officiel du jeudi 3 décembre 2015, nous avons le plaisir de vous annoncer que le « Titre d’Ostéopathe animalier » déposé par le SFOAE à la Commission Nationale des Certifications Professionnelles est validé.

Biopraxia permet, en tant que membre du SFOAE, d'accéder à un Titre reconnu par le Répertoire National des Certifications Professionnelles de Niveau II pour la France (Licence/Maitrise) et Niveau 6 pour l'Europe.

Cette avancée est majeure puisqu’elle permet à l’établissement d’assurer une certification officielle de compétences aux élèves de notre école et une reconnaissance légale de celle-ci.

Pour les professionnels de Biopraxia, passionnés par leur profession et engagés à juste titre dans sa reconnaissance, cela constitue une réelle fierté et un vrai accomplissement du travail fourni durant ces quinze dernières années.

La Direction de l’école en profite pour remercier tous ceux qui ont pu contribuer, de près ou de loin, à l’obtention de ce titre, à commencer par le NIAO et l'IFOA, partenaires avec qui nous le partageons.

Enfin, dans le débat et dans les démarches qui sont en cours auprès du Ministère de l’Agriculture, nous espérons sincèrement que l’obtention du Titre RNCP nous permettra d’avancer dans notre collaboration avec les autorités afin, qu’à terme, les décrets d’application de notre profession soient définis et mis en oeuvre.

François Lécuyer Gemeline

Ostéopathe Animalier, Directeur de Biopraxia

 

 

 

Une nouvelle parution au Journal Officiel du 2 Aout 2015

Suite à la parution au journal officiel du 2 août 2015 modifiant l’article L243-3 alinéa 12 du code rural comme suit :

" Dès lors qu’ elles justifient de compétences définies par décret et évaluées par le conseil national de l'ordre, les personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale inscrites sur une liste tenue par l'ordre national des vétérinaires et s’engageant, sous le contrôle de celui-ci, à respecter des règles de déontologies définies par décret en conseil d’état ".

Biopraxia se réjouit de constater que le dossier de reconnaissance auprès du ministère a pu avancer. En effet, une modification rédactionnelle complète désormais la première ordonnance de Juillet 2011 visant entre autre à établir un statut pour les ostéopathes animaliers exclusifs. Cette modification clarifie la situation et même si nous sommes toujours en attente des décrets d’application, nous savons désormais que l’ostéopathie animale entre dans un cadre de sérieux réglementaire. L’ostéopathie animale de par cet ajout intègrera à terme un champ professionnel qui, sous contrôle du conseil national de l’ordre des vétérinaires pourra, dans la ligne construite et définie par l’institut professionnel en ostéopathie animale mécaniste et poursuivie par Biopraxia permettre l’émergence d’une ostéopathie animale scientifique, cartésienne et rigoureuse.
En effet, les bonnes relations que nos praticiens entretiennent déjà sur le terrain avec les vétérinaires, la réputation de sérieux et de rigueur de notre école ainsi que les démarches officielles et réglementaires entreprise par Biopraxia auprès du ministère de l’Agriculture , du ministère du travail et de l’Union Européenne ne peuvent que nous conforter dans le désir de voir se développer non seulement une pratique ostéopathique sérieuse et respectueuse des uns et des autres mais également l’émergence de formations de qualité au service des animaux.
Certains de par l’esprit du code rural, de son histoire que cette situation se présenterait , L’IPOAM et Biopraxia ont pu dès 2011 participer aux travaux du COSOA et largement s’inspirer sous son impulsion en 2012 du référentiel de formation en ostéopathie animale vétérinaire de 2008. Ce référentiel enrichi par les concepts mécanistes, fort de notre expérience de 22 ans, portés par plus de 25 enseignants ostéopathes animaliers exclusifs et complétés par la présence de deux vétérinaires, permet aujourd’hui à Biopraxia de dispenser une formation d’un niveau inégalé en ostéopathie animale.
C’est donc dans cet esprit et fort de ce constat que nous entreprenons avec l’IPOAM, les démarches auprès du Conseil National de l’ordre des vétérinaires désormais référent aux yeux de la loi, afin qu’ensemble nous puissions trouver les conditions réunies à une collaboration constructive. Dans l’attente d’un contact que nous espérons proche , la ligne de Biopraxia restera inchangée et se trouve confortée et si nous intégrons la nécessité d’une évaluation des compétences des professionnels qui se verront inscrits sur la liste tenue par l’ordre des vétérinaires , nous continuons à considérer notre diplôme en ostéopathie animale mécaniste DOA comme la sanction d’une formation d’excellence qui permettra , nous en sommes certains de garantir à notre tutelle le niveau de compétences attendu pour nos élèves.

François Lécuyer Gemeline