Les actualités de l'école

12 ème Congrès de médecine et chirurgie équine

François Lécuyer Gémeline , directeur de Biopraxia s’est rendu au Congrès de Genève de médecine et de Chirurgie équine.

Ce Congrès lui a permis de s’informer sur les derniers travaux de recherche sur la Maréchalerie et la Podologie équine .

Ce  Congrès international  rassemblant les plus grandes sommités vétérinaires (Le professeur JM Denoix , le Docteur Hans Castelinjs, etc…) et d’illustres  maréchaux ferrant , a permis d’évoquer à travers les expertises respectives les questions qui se posent aujourd’hui pour une meilleure santé des pieds des équidés.

Ainsi à travers son Directeur, qui est non seulement Ostéopathe mais également Podologue équin,  l’Ecole d’Ostéopathie Animale a pu nouer des contacts qui, à n’en pas douter enrichirons l’enseignement prodigué en Podologie Equine.

A noter que la problématique du « pied nu » a été abordé avec un grand respect et une grande écoute. Ainsi M. Xavier Mêal  Podologue et pédicure équin a pu s’adresser à cet illustre auditoire en toute sérénité même si nous le savons cette question est loin de faire l’unanimité. Il a pu souligner des problématiques différentes de celles qui sont utilisées par la Maréchalerie. Ainsi la théorie de la suspension du pied de KC Lapierre , Maréchal ferrant américain a pu être exposée et débattue .

En tant que physiothérapeutes, nous ne pouvons que nous réjouir de voir ce dialogue et cette écoute s’installer. En effet l’ostéopathie animale mécaniste accorde un grand intérêt « ostéopathique » à cette théorie de la suspension qui permet enfin  une compréhension globale et physiologique du pied perçu comme un sous-système complexe intégré dans l’approche locomotrice globale.

Nous remercions donc le Docteur Pierre Chuit , organisateur de ce Congrès , ainsi que toute son équipe , pour nous avoir permis d’assister aux travaux très soutenus et aux  présentations remarquables  traitant du pied des équidés.

 

Cheval Actucongres